17 mai 2011

Les grandes lignes du programme

Ce ne sont que les grandes lignes d’un programme qui s’affinera et s’affirmera avec le temps :

♦ Redéfinition et renégociation de la dette publique.

♦ Redonner le pouvoir à la Banque de France de (re)Battre monnaie. (ce qui va entraîner la sortie de l’Euro ; l’euro sera conservé comme monnaie d’échange internationale).

♦ Sortir de l'Union Européenne dirigée par la Commission illégitime en place, comme le permet le Traité de Rome établissant une Constitution pour l’Europe (art. 49-A), traité que le Peuple français a rejeté lors du référendum du 29 mai 2005, et qui a quand même été instauré en 2009 sous le nom de "traité de Lisbonne".

♦ Revenu d’Existence à chaque citoyen. L’être humain est naturellement motivé et seule la générosité est rentable.

♦ Un logement décent pour chacun (création de la BEL, Banque Ethique du Logement).

♦ Sortie programmée du nucléaire militaire et civil.

♦ Interdiction des OGM. Développement de « Comptoir-Paysan » pour consommer des produits sains.

♦ Sécurité Sociale Universelle et Solidaire.

♦ Liberté de choix de thérapie et liberté de vaccination.

♦ Liberté de l’information, de l’enseignement, de la recherche; Etats généraux de l’éducation garantie par des services publics transparents.

♦ Remise à plat totale de la fiscalité pour l’adapter à la création monétaire par l’Etat.

♦ Refonte du code du travail en collaboration étroite avec les partenaires sociaux.

♦ Une institution judiciaire indépendante et intègre. Pénalisation aggravée des faits de corruption, détournement de biens publics et trafic d'influence pour les Représentants du Peuple, les Magistrats et les Hauts Fonctionnaires. La République se doit d'être intègre et irréprochable si elle veut donner l'exemple et protéger les libertés publiques.

Comités Citoyens Locaux et CNCCL

« Si plusieurs candidats ont le courage de se déclarer pour être notre représentant aux élections législatives sur la même circonscription, le CCL de la dite circonscription sera souverain pour désigner son candidat. » C’est l’idée centrale de ce mouvement.

En attendant de trouver un nom pour ce nouveau parti, nous proposons simplement une Coordination Nationale des Comités Citoyens Locaux (CNCCL) qui n’est qu’un organe d’organisation temporaire. C’est un collectif non-officiel et donc non-enregistré. Bien évidemment, les personnes et les associations rejoignent librement le CNCCL. Les associations, "think tanks" et personnes « partenaires » font des propositions programmatiques, développent des alternatives concrètes, dénoncent des impostures et exposent des vérités sur la vie politique et citoyenne mais n’ont, évidemment, aucune « autorité » sur la ligne programmatique et politique du Mouvement. L’objectif est d’aller vers un parti politique décentralisé. Les CCLs seront souverains pour choisir leur candidat dans leur circonscription. C'est une nouvelle façon de faire de la politique et de pratiquer la démocratie. Pas de centre, pas de direction nationale, pas de ligne officielle du parti, pas de motions d’orientation, simplement, quelques grandes lignes programmatiques. Les citoyens se responsabilisent et décident par eux mêmes qui seront leurs représentants aux élections souveraines de ce pays : les élections législatives.

 La seule chose "imposée" c’est le format ou le nom du Comité Citoyen Local : CCL numéro du département – numéro de circonscription. Sinon, comment si retrouver ? Exemples : CCL 13-9 : Cantons de : Aubagne, La Ciotat dans le département des BOUCHES-DU-RHÔNE. CCL 62-14 : Cantons de : Courrières, Hénin-Beaumont, Leforest , Rouvroy dans le département du PAS-DE-CALAIS. CCL 75-5 : 10e arrondissement de PARIS. (Voir : http://www.assemblee-nationale.fr/12/qui/circonscriptions/ ). Transmettez au secrétariat (cnccl@gmx.fr) l’existence de votre CCL.

 Page facebook du CNCCL : http://www.facebook.com/pages/Coordination-nationale-des-comit%C3%A9s-citoyens-locaux-CNCCL/103385179731655

Groupe Google du CNCCL :groups.google.com/group/cnccl . Tout le monde peut rejoindre ce groupe, mais seuls les gestionnaires peuvent envoyer des messages afin d’éviter un trop grand nombre de messages. Cela dit il reste possible à chaque membres du groupe de communiquer un message à tous en envoyant un message au secrétariat (cnccl@gmx.fr) qui transmettra de façon groupé, l’intégralité des messages reçus. Les archives sont accessibles à tous.

« On ne résout pas les problèmes avec ceux qui les ont créés » Albert Einstein

« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Et, tromper tout le monde quelques temps. Mais, vous ne pouvez pas tromper tout le monde tout le temps. » Abraham Lincoln

« Dans la vie il y a deux catégories d’individus: ceux qui regardent le monde tel qu’il est et se demandent pourquoi, et ceux qui imaginent le monde tel qu’il devrait être et se disent: pourquoi pas ? » George-Bernard Shaw

« La Droite a gagné les élections ! La Gauche a gagné les élections ! Quand est-ce que ce sera la France qui gagnera les élections ? » Coluche

« Le cynisme, la corruption, la manipulation, le vol des libertés, les abus de pouvoir, le mépris, la suffisance, l’indifférence nous plongent chaque jour dans un peu plus de désespoir. Ceux qui sont censés gérer notre société usent de la peur et de la résignation comme armes anesthésiantes. »Patrick Sébastien

« Tout le monde savait que c'était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas. Et il l'a fait » Marcel Pagnol

L’appel à l’origine du CNCCL :

Nous appelons nos concitoyens à créer un mouvement populaire et décentralisé

Une force populaire et décentralisée, un projet de société alternatif au capitalisme, une réforme monétaire radicale.

Considérant :

- Que seul un Etat fort peut s’opposer à la mainmise hégémonique actuelle du Nouvel Ordre Mondial.

- Que le PS est en pleine décadence idéologique et qu’il n’a finalement rien à proposer en alternative à l’idéologie dominante du « tout marché ».

- Que le PS, en appelant à voter « oui » au référendum sur le TCE en mai 2005 a montré qu'il avait totalement adopté les règles du jeu de la mondialisation capitaliste.

- Que l’on sait qu’une large portion de la population française en a assez de ces soit-disant socialistes.

- Que les dirigeants du PC (transformé en Front de Gauche) et des Verts (transformé en Europe Ecologie), en accord avec la direction du PS, sont en train de nous refaire le coup de la « gauche plurielle ».

- Que les dirigeants de ces deux formations ne veulent pas d’une véritable confrontation PS /gauche du PS parce qu’ils pensent que cela n’est pas possible et que pour s’assurer des places dans le futur gouvernement (Aubry, DSK, Hollande ou Royal ) ils ne veulent pas vraiment se fâcher avec la direction du PS.

- Que de nombreux militants ou simplement des citoyens non encartés en ont assez de la politique de l’ "UMPS", qu’ils ne se reconnaissent pas pour autant dans le FN et qu’ils ont la volonté de retrouver un rapport de force favorable vis-à-vis le PS au premier tour des élections présidentielles et législatives.

- Que pour être en cohésion avec nos convictions, nous devons, nous croyons qu’il est temps de couper les ponts avec les sociaux démocrates. En clair, va-t-on retrouver, au premier tour des élections législatives un PS hégémonique qui laissera une cinquantaine de circonscriptions à Europe Ecologie - Les Verts et une trentaine au Front de Gauche ou deux camps qui s’affronteront avec un accord de désistement du plus faible pour le plus fort au deuxième tour ? En fait, toute la question est là ! Donc pour 2012, 2017, … à moins de continuer à quémander des strapontins au PS, il n’y a pas 50 solutions. Il n’y en a qu’une ! Organiser des primaires populaires citoyennes honnêtes sans manipulation et sans triche avec comme base un mouvement populaire et décentralisé.

Nous appelons nos concitoyens à créer un mouvement populaire et décentralisé.

Soyons un peu courageux et essayons simplement d’avoir un rapport de force favorable vis-à-vis du PS. Car c’est dans ce rapport de force à gauche, c’est à dire avec ceux qui, en principe, défendent un projet de société alternatif à la pensée dominante du tout marché capitaliste et financier que nous avons une possibilité de véritablement changer les choses et d’amener la société vers plus de justice sociale, vers moins d’absurdité et de violence.

Nous en avons assez de ceux qui tiennent un discours plus ou moins contestataire à la social-démocratie pour ensuite aller négocier un poste de ministre avec le PS parce qu’ils pensent qu’il est impossible de les battre. Tous ceux qui en ont assez de l’hégémonie de la direction du PS dans les affaires publiques de ce pays devraient soutenir l’idée qu’il est possible de développer un véritable rapport de force avec les sociaux-démocrates. Le code électoral, pour les législatives et la présidentielle, est ainsi fait que pour casser l’hégémonie du PS il faut rassembler le plus largement possible. Militants du NPA, du PCF, gaullistes de gauche, écologistes et tous ceux qui ne croient plus aux vertus du tout marché (puisque le PS l’a adopté !) n’ont pas d’autre choix que de travailler ensemble.

Nous proposons pour cela :

Un mouvement populaire et décentralisé avec une indépendance des organisations départementales, parce qu’il y en a assez de ces directions nationales et de ces hiérarques ou ces professionnels de la politique qui viennent nous donner des « leçons ».

Un projet de société alternatif au capitalisme et une proposition de programme politique qui soit fondamentalement alternative au capitalisme avec, entre autre, une réforme monétaire radicale et une réforme constitutionnelle.

- Une indépendance vis à vis du PS.

- Une organisation qui prévoit des primaires aux élections présidentielles et législatives.

Allons vers la création d’un parti politique qui aura les idées ci-dessus. Le nom n’a aucune importance pour le moment. En attendant de lui trouver un nom, nous proposons simplement l’intitulé de Coordination nationale des comités citoyens locaux avec comme territoire du Comité Citoyen Local la circonscription électorale législative.

Posté par marc jutier à 23:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires sur Les grandes lignes du programme

    CCL ?

    Bonjour,
    Où trouve-ton la liste des Comités Citoyens Locaux déjà constitués SVP ?
    J'ai parcouru les différents liens communiqués, mais je n'ai rien trouvé de public.
    Merci.

    Posté par Vanvan, 04 juin 2011 à 12:15 | | Répondre
Nouveau commentaire